Befana corteo 2007

Apprendre à canoter à la vénitienne

 

Le canotage à la vénitienne: la voga alla veneta

transport3Les Vénitiens rament debout. Cette technique n’est pas si simple mais, quand elle est maîtrisée, elle est divertissante et a aussi beaucoup d’avantages: le rameur peut voir ou il dirige son bateau et est ainsi très flexible. Cette technique a l’avantage de s’adapter autant à la navigation sur d’étroits canaux qu’à la navigation en eaux peu profondes ou sur la mer. Il existe de nombreux types de bateaux pour ce type de navigation, qu’il s’agisse du transport, de faire du sport ou simplement de faire une promenade. L’on se rencontre pour un «giro vogando» (promenade en bateau).

Regatta Redentore 2006
Les rameurs sont debout et regardent en avant. Ils font reposer la rame dans une encoche ouverte, la forcola (dame de nage). Ceci n’est pas simple pour des débutants: d’un côté, l’on doit garder son équilibre et de l’autre manier sa rame sans qu’elle sorte de la forcola. Mais ce n’est pas impossible! Presque chacun en est capable: depuis des siècles, c’est la manière de canoter de tous les Vénitiens.

Ce qui me fascine dans la «voga alla veneta», c’est que l’on a ses pieds à la hauteur de la surface de l’eau et que l’on se déplace ainsi dans la lagune. Cette technique permet d’apprendre quelque chose sur soi et sur l’eau. En effet, pour ne pas perdre l’équilibre, il faut se régler sur le mouvement des vagues et ainsi sur les mouvements du bateau. On apprend donc à balancer ses mouvements et ainsi éviter tout geste brusque et précipité. Et progressivement, cela fonctionne tout naturellement. Mais il ne faut pas avoir peur! Celui qui a peur ne peut pas se mouvoir avec prudence. C’est un peu comme lorsque l’on apprend le vélo: au début, l’on ne croit pas y arriver un jour mais dès que les mouvements sont acquis pour une fois, ils le sont pour la vie.

Le canotage à la vénitienne permet d’apprendre aussi beaucoup sur la lagune. Les oiseaux volent, les poissons sautent hors de l’eau: les eaux de la lagune et les îles sont remplies de vie.

Celui qui apprend la technique vénitienne du canotage, apprend aussi à connaître un aspect important de la culture vénitienne. Tout d’un coup, l’on comprend, comment une grande ville a pu être approvisionnée par ces bateaux à rames pendant des siècles. Et quand ensuite on se promène et on observe d’un pont, les gondolieri, l’on comprend ce qu’ils font.


Lors des régates, ces bateaux sont manœuvrés de manière très rapide. La voga alla veneta est un sport d’endurance qui fait appel au corps entier.

weiss_1a_abgleichweiss_2_abgleichweiss_3_abgleichweiss_4_abgleich